Ecoutez FMC à Creil sur 99.7........... à Compiègne sur 102.1........ à Beauvais sur 89.7......et à Formerie et Grandvilliers sur 93.3 FM ----------- Dernières minutes |

La police surveille les logements des vacanciers

Publié par la rédaction



La police surveille les logements des vacanciers

L'opération "Tranquillité vacances" est renouvellée chaque année. L'enjeu : partir tranquille en laissant à la police le soin de surveiller son habitation.

Chaque année, le ministère de l'Intérieur propose l'opération "Tranquillité vacances"
(OTV) aux riverains qui partent au soleil. Il s'agit de faire surveiller son logement ou fonds de commerce par les agents de police. Pour cela, il suffit de s'inscrire au commissariat central ou à la mairie pour enregistrer une demande de surveillance.
Pendant la période souhaitée, les agents passent quotidiennement vérifier l'état des ouvertures et cloisons. Pour eux, il s'agit de s'assurer de l'intégrité des accès au local surveillé. Après chaque vérification, ils déposent un avis de passage dans la boîte aux lettres. Si le propriétaire des lieux autorise les policiers à entrer dans l'enceinte de son habitation, ils s'assurent qu'aucune fenêtre, aucun volet n'est affecté. Ils vérifient également chaque serrure. Sinon, ils scrutent le logement pour être certains que les serrures n'ont pas été forcées, ni les volets ou barreaux de façade écartés.

Une baisse des effractions
"Il y a une sorte d'effet dissuasif sur les éventuels cambrioleurs, estime Xango, un policier municipal de Nogent-sur-Oise. Mais après, il suffit d'attendre que la patrouille passe pour agir. On peut tout de même noter une certaine baisse au niveau des effractions." Pour lui, l'opération tranquillité vacances se joue avant tout sur la confiance : "il y a un certain nombre de gens qui font confiance à ce système. Ils renouvellent l'opération chaque année." Chaque été, 20 à 40 personnes demandent la surveillance de leur logement.



Lorsque les agents constatent qu'il y a effraction, ils préviennent immédiatement la police nationale et les habitants concernés. L'an passé, les policiers nogentais ont constaté qu'un des logements sous surveillance avait été cambriolé : "on y a vu des gens, on est parti leur parler. C'était les enfants des propriétaires de la maison. Ils ont découvert le logement fracturé pendant la nuit", détaille l'agent.
Petite particularité nogentaise, l'opération Tranquillité vacances ne s'arrête pas au 2 septembre. Toute l'année, les habitants peuvent demander la surveillance de leur logement ou de leur local professionnel, selon la même procédure.


Pour demander la surveillance de son logement, remplir une fiche de "demande de surveillance particulière" en mairie ou au commissariat central. Fiche également téléchargeable ici.


Retour en images
cliquer sur l'image pour lancer la vidéo