Ecoutez FMC à Creil sur 99.7........... à Compiègne sur 102.1........ à Beauvais sur 89.7......et à Formerie et Grandvilliers sur 93.3 FM ----------- Dernières minutes |

radars dans l Oise

Alors que l'État souhaite installer 200 nouveaux radars sur les routes de France, pour une recette estimée à 613 millions d'euros, l'Oise devrait en recevoir 8 pour compléter son maillage actuel. Le département disposera de matériel de dernière génération avec un radar "discriminant", qui différencie les types de véhicules. L'Oise accueillera aussi un radar "tronçon" qui calculera la vitesse moyenne du véhicule sur deux points différents de façon à contrôler les ralentissements brusques des automobilistes, une première en Picardie. Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, s'est fixé comme objectif de passer de 4 000 à 2 000 personnes tuées sur les routes à l'horizon 2020.

Un radar nouvelle génération sur les routes de l'Oise

Un radar nouvelle génération sur les routes de l'Oise

Le radar mobile nouvelle génération de la gendarmerie est arrivé!. L'engin, installé dans une voiture banalisée en conduite par les gendarmes, permet de détecter les véhicules en excès de vitesse. Ce nouvel outil est quasiment invisible de l'extérieur du véhicule. Pour les pouvoirs publics, il s'agit de cibler les zones critiques de l'Oise en matière de sécurité routière et de sanctionner les comportements au volant les plus dangereux. Par rapport à la même période en 2012, le nombre d'accidents et de blessés sur la route dans l'Oise reste stable. En termes de mortalité routière, on compte pour l'instant neuf tués de moins que l'année dernière, soit une baisse de 33%.

Tout savoir sur le fonctionnement du radar nouvelle génération : securite-routiere.gouv.fr

Le radar mobile nouvelle génération dans l'Oise




Les radars dans l'Oise

N31 - Arsy

Sens  : Clermont/Compiègne - flash arrière

   90

D1330 - Aumont-en-Halatte

Sens : Creil/Senlis - flash arrière

 110

D1330 - Aumont-en-Halatte

Sens : Senlis/Creil - flash arrière

 110

D901 - Beauvais

Sens : Troissereux/Beauvais - flash arrière

   90

D916 - Beauvoir

Sens : Wavignies/Breteuil - flash arrière

   90

D934 - Beaurains-lès-Noyon

Sens : Noyon/Roye - flash arrière

   90

D1017 - Blincourt

Sens : St-Martin-Longueau/Noailles - flash arrière

   50

D105 - Chambly

Sens : Chambly/Méru -  flash avant

   50

D1016 - Creil

Sens : Creil/Chantilly - flash arrière

   90

N31 - Cuise-la-Motte

Sens :  Compiègne/Soissons - flash arrière

   50

D938 - Fouquerolles

Sens : Saint-Just-Chaussée /Beauvais - flash arrière

   50

D915 - Fayel-Boubiers

Sens :  Gisors/Pontoise - flash arrière

   50

A16 - Froissy

Sens : Beauvais/amiens - flash avant

 130

N330 - Fontaine-Chaalis

Sens : Senlis/Ermenonville - flash arrière

   70

N1 - Fontaine-Saint-Lucien

Sens : Beauvais/froissy - flash avant 

   90

D929 - Fresnoy-en-Thelle

Sens : Beaumont/Neuilly - flash arrière

   90

N2 - Lévignen

Sens : Soisson/Paris - flash avant

   70

D1017 - La-chapelle-en-Serval

Sens : Paris/Senlis - flash arrière 

   90 

D200 - Nogent-sur-Oise

Sens : Nogent/Montataire - Flash arrière

   90

N31 - Nointel

Sens : Compiègne/Clermont - flash avant

   50

N1 - Noailles

Sens : Beauvais/Noailles- flash arrière

   50 

D1001 - Puiseux-le-Hauberger 

Sens : Paris/Beauvais - flash arrière

   90

N2 - Péroy-les-Gombries

Sens : Paris/soissons - flash arrière

   50

A1 - Ressons-sur-Matz

Sens : Lille/Paris - flash arrière

 130

A1 - Ressons-sur-Matz

Sens : Paris/lille - flash arrière 

 130

D915 - Sérifontaine

Sens : Gournay/Trie-Château - flash arrière 

  50

N31 - Saint-Germer-de-Fly

Sens : Saint-Germer/Beauvais - flash arrière 

  70

D923 - Trie-la-Ville

Sens : Chaumont/gisors - flash arrière 

  70

D938 - Tricot

Sens : Tricot/Maignelay - flash arrière 

  90

N2 - Vaumoise 

Sens : Soissons/Paris - flash arrière 

  70

N2 - Vaumoise

Sens : Paris/Soissons - flash arrière 

  70


Nouveau radar sur la R.N 31 A ONS EN BRAY (60650) Dans le sens BEAUVAIS/GOURNAY EN BRAY..... FLASH ARRIERE


la sécurité dans l Oise

Seuls les véhicules ne respectant pas la limitation de vitesse sont photographiés.
Les informations sont immédiatement cryptées (date, heure, localisation, vitesse) et transmises au centre national de traitement de Lille. Leur exploitation est effectuée par des Officiers de Police Judiciaire placés sous le contrôle du Procureur de la République.
Ce système a fait l'objet d'une validation par la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés.
Toute personne qui reçoit un avis de contravention peut réclamer la photographie correspondant à l'infraction en cause. 

Une contravention peut être contestée. Toutefois, sauf à établir la preuve du vol, de la destruction du véhicule ou à fournir les coordonnées complètes du véritable conducteur au moment de l'infraction, le titulaire du certificat d'immatriculation devra s'acquitter d'une consignation de 135 euros en préalable à cette contestation.
Tout renseignement relatif aux contraventions peut être obtenu par téléphone auprès du numéro suivant : 08.11.10.20.30 

Destruction ou dégradation de radar
Le Préfet de l'Oise rappelle que tout auteur de destruction ou dégradation d’un bien public peut être puni S’agissant des tags, une amende de 7500 € est encourue assortie d'une peine de Travaux d’Intérêt Général.



radar en centre ville
Les radars aux feux rouges 

Une nouvelle forme de radars a vu le jour. Il s’agit de radars implantés aux feux rouges. Ce projet a été lancé dès 2004. Mais c'est en 2009, après une phase de tests, que les premiers radars de ce type ont été officiellement mis en service en France. Le radar au feu rouge est situé à une vingtaine de mètres en amont du feu tricolore. Il est équipé de détecteurs qui lui permettent de « flasher » les véhicules qui franchissent la ligne alors que la signalisation est rouge. L’objectif de ces radars automatiques est de réduire les accidents causés par les chauffards qui passent au rouge, en particulier de nuit. Selon la Préfecture de l'Oise, le choix de l'emplacement de ces radars s'est fait en concertation avec les élus en fonction de trois critères : l'accidentalité constatée aux carrefours, la protection des piétons et les comportements des conducteurs. Le non-respect de l'arrêt au feu rouge est passible d’une amende de 135 euros (minorée 90 euros, majorée 375 euros), au retrait de quatre points et à une suspension du permis de trois ans maximum.